Cavale – Votre Coopérative à Limoux | Onzeflor : Intérêt de la fertilisation organique et organo-minérale en viticulture - Cavale - Votre Coopérative à Limoux
Cavale - Coopérative à Limoux
Cavale
Coopérative
à Limoux

Actualités Approvisionnement

Onzeflor : Intérêt de la fertilisation organique et organo-minérale en viticulture

20 octobre 2016

IMG_0436Mardi 18 octobre matin  au Domaine de flandry à Limoux, les coopératives Cavale et Sieur d’Arques  avaient invité leurs adhérents pour restituer les résultats d’un essai sur les fertilisants (cf pdf ci-dessous) mené depuis 5 ans sur le Domaine, sur du Chardonnay  en Toques et Clochers.

Cet essai, initié par la société d’engrais organiques GERMIFLOR, avait pour but de comparer un  fertilisant minéral à un fertilisants organo minéral de Germiflor et à un fertilisant organique (marc composté de la distillerie).

Prés de 50 viticulteurs avaient répondu présents, ainsi que l’ensemble des partenaires de la viticulture limouxine, dont la cave Anne de Joyeuse et la chambre d’agriculture.

Le laboratoire Microhumus, basé à Nancy et  spécialiste de la flore microbienne des sols, a montré que les fertilisants organiques et organo minéraux favorisaient les agrégats biologiques microscopiques, qui permettaient de mieux fixer l’eau et les éléments minéraux ;

Sans surprise, ces résultats se retrouvent au niveau des rendements, meilleurs en moyenne avec le fertilisant  Organo minéral de Germiflor,  dénommé « Onzeflor » et dosant  5 2 12 en NPK.

Au niveau économique, avec une valorisation moyenne à 870 €/tonne de raisin Chardonnay (ce qui est une moyenne basse ), l’organo minéral reste intéressant, et surtout amène une assurance au niveau rendement, que ce soit en printemps humide  ou en été sec…bien qu’il coute un petit peu plus cher à épandre à l’ha.

Les viticulteurs présents ont pu également dégusté les vins issus de ces essais, et devaient même découvrir de quelle fertilisation ils étaient issus !

A n’en pas douter, il y aura un avant et un après « Onzeflor », marque spécifique aux engrais organiques de Germiflor développés par la Cavale, dont le large éventail permet d’adapter la fertilisation organique et organo-minérale à l’ensemble des situations pédoclimatiques du Limouxin, de la Haute Vallée et du Razes.

Et un grand merci aux élèves BTS viti oeno de Charlemagne qui viennent chaque année nous aider à vendanger l’essai parcelle par parcelle !

Résultats d’un essai sur les fertilisants (.pdf)

Conçu et réalisé par Le Studio Kevengo    |    © 2017 www.coop-cavale.fr